Votre javascript est desactive! La navigation en sera perturbée. Rendez-vous sur cette page pour résoudre le problème
Bienvenue Se connecter

Pourquoi créer l'association ONDINE sur Lyon ?

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour soutenir la solidarité ville-campagne par la rencontre, l'échange, l'information, et la distribution en circuit court de produits frais de l'agriculture biologique paysanne régionale à des groupes et petites structures de l'agglomération lyonnaise.

 

En effet, face au système marchandisé actuel et à l'agriculture productiviste néfaste, il nous semble important :

 
  • De relocaliser les liens entre ville et campagne en leur donnant du sens.

  • De rendre les produits de l'agriculture paysanne biologique locale pour une nourriture saine accessible au plus grand nombre, y compris aux plus précaires, en partenariat avec tous les groupes qui oeuvrent dans ce domaine sur la région lyonnaise.

  • De permettre d'ancrer durablement un nouveau circuit court entre production et consommation à Lyon pour les agriculteurs biologiques de la région, pour ceux qui démarrent dans cette démarche, ceux qui utilisent des variétés anciennes de semences sans utiliser de traitements chimiques, ainsi que pour des jardins biologiques d'insertion.

  • De soutenir et de s'associer à l'activité d'agriculteurs, jardins collectifs, épiciers, restaurateurs et autres petites structures professionnelles qui s'inscrivent dans une démarche écologique et sociale.

  • De donner la possibilité à de petites structures de restauration collective, crèches, écoles, centres de loisirs, de proposer une nourriture bio, saine et locale, ainsi que d'aider à l'approvisionnement des groupements d'achats collectifs et des évènements festifs qui s'inscrivent dans cette démarche.

  • De faire redécouvrir le goût et la saveur des légumes, des fruits, d'une nourriture sans traitement, ainsi que des variétés anciennes de fruits et de légumes, Lyon ayant été une capitale dans ce domaine.

  • De faire redécouvrir les possibilités de cueillettes de fruits, de fleurs et d'herbes sauvages comestibles.

  • De permettre de changer les habitudes actuelles néfastes de consommation en promouvant et réhabituant les Lyonnais à consommer fruits et légumes de saison et du coup en faisant exister ce lien avec la nature qui est trop facilement oublié au profit d'une logique du « tout et tout de suite ».

  • D'associer les consommateurs aux paysans, qui privilégient la « gratuité » de la nature, pour que le respect de l'écosystème devienne effectif.

  • De recenser les terres disponibles et œuvrer à ce que le plus possible de terres puissent rester ou devenir utilisables pour une agriculture biologique paysanne au sein de l'espace péri-urbain de l'agglomération lyonnaise, en facilitant l'installation indispensable de nouveaux paysans.

  • De recenser les possibilités de cueillettes, de glanage et de surplus agricoles.

  • De permettre des visites de fermes, des rencontres entre ruraux et urbains.

  • De proposer la « fête des récoltes » annuelle avec la participation de tous et toutes, de la ville et de la campagne.